JACQUES SPACAGNA

28 décembre, 2009

Archives 1

Classé dans : — tiamojacquesspacagna @ 18:00

Accueil

 

PREMIERE EXPOSITION DE JACQUES SPACAGNA À CANNES

Du 1er au 30 septembre

SPACAGNA / ACEBAL

                                           

Nouvelle exposition Jacques Spacagna (1936-1990)

Actuellement, une exposition Jacques Spacagna a lieu à Cannes du 1er septembre au 30 septembre. Elle a suscité un vif intérêt auprès de nombreux visiteurs et sera prolongée jusqu’au 30 novembre 2009.

 

Elle se situe :

GALERIE L’ATELIER D’ART
11, rue du 14 Juillet – 06400 CANNES
Tél.: 04 93 45 26 02 – Port.: 06 03 78 43 28
Courriel :
assomarti@free.fr
Web : http://cannesgallery.free.fr/
 

Accès à la Galerie 

 

Actuellement, une exposition de disques vinyles 33 tours a lieu à la Maison Rouge 10, boulevard de la Bastille 75012 Paris, du 19 février au 16 mai 2010. La collection appartient à Guy Schraenen.

 

photoexpovinyl.jpg 

 

Extrait collection vinyl de Guy Schraenen. De cette même collection, on peut trouver le disque vinyl 33 tours, L‘AUTONOMATOPEK, avec les artistes suivants :

Face 1 : Henri Chopin, Isidore Isou, Gil J Wolman

Face 2 : Jacques Spacagna, Bob Cobbing, Anna Locwood, Jean-Louis Brau
François Dufrene
  

 

Pochettes vinyl L’AUTONOMATOPEK : 

 

                                     vinyl.jpg  

 

Extrait sonore (cliquez ici, nécessite Quick Time pour écouter le fichier):
Jacques Spacagna (1936-1990), Poèmes Lettristes : Télégramme de Jacques Spacagna. (extrait de « l’Autonomatopek »)

 

                                 crationetmicrosillons.jpg 

 

 

   Jacques Spacagna dans le Var

 

 

Après l’exposition cannoise, septembre à décembre 2009, Jacques Spacagna (1936-1990) arrive pour la 1ère fois dans le Var. De nouveaux admirateurs du peintre ont trouvé dans sa peinture une originalité et une esthétique encore méconnue à leurs yeux.

Grâce à un nouvel admirateur, quelques oeuvres de Jacques Spacagna seront exposées dans les locaux d’une agence bancaire de Port-Fréjus (Barclays Bank).

Nous sommes certains qu’à cette occasion, de nombreux clients et inconnus vont être surpris, enchantés et conquis.

Nous y trouverons, accrochées, pour une période indéterminée, quelques oeuvres Hypergraphiques du peintre de 1953 à 1989.

 

 

 

 

Francesco Conz

 

Un grand Humaniste vient de nous quitter. 
Francesco Conz, né en 1935, s’est éteint ce lundi 5 avril. 
Grand Homme, il fut épris d’art et ami des artistes. En plus des Editions et Archivio Conz qu’il dirigeait à Vérone, c’était un important collectionneur.
Il contribua au lancement
de nombreux peintres et artistes d’avant-garde et notamment des lettristes et en particulier de Jacques Spacagna, disparu trop tôt en 1990. 

spacagnaconz.jpg

Jacques Spacagna et Francesco Conz, Vérone, 29 août 1989*

*Photo extraite du livre « Jacques Spacagna le voyage en Italie »
       de Frédéric Acquaviva, édition Archivio F. Conz

Celui-ci fut très souvent invité à Vérone, chez le mécène et ami privilégié, qui fut son dernier collectionneur. C’est pendant la période 1988-1990 que le peintre créa et réalisa de nombreuses et magnifiques œuvres pour Francesco Conz : un piano et des hypergraphies, uniques ou sérigraphiées. 

Francesco Conz œuvra toute sa vie à soutenir et à aider les artistes, en leur permettant de poursuivre leurs recherches plutôt que d’acheter des oeuvres anciennes, comme la plupart des collectionneurs.
Malgré un grave accident
il y a 7 ans, où il fut  paralysé, celui-ci poursuivit son mécénat, édita quelques ouvrages dont « Jacques Spacagna, le voyage en Italie » qui témoigne de son esprit visionnaire.
Il restera le prototype du véritable collectionneur avec ses droits légitimes de jouissance mais surtout avec ses DEVOIRS : c’est à dire AIDER, MONTRER et ENCOURAGER. 

PAIX à TOI FRANCESCO. CIAO ! CIAO ! FRANCESCO.  

 

 

 

 

Service minimum lettriste à Beaubourg

 

Depuis mars 2010 et dans une collection permanente à Beaubourg sont exposées quelques œuvres lettristes. Quatre artistes encore insuffisamment connus sont présents dans ce qu’on pourrait appeler « petite exposition lettriste à Beaubourg » ou « service minimum » lettriste au Centre Pompidou. Au détour d’une travée, non loin de Francis Bacon et Alberto Giacometti, nous pouvons voir et apprécier ces quatre artistes talentueux  : Jean-Louis Brau, Isidore Isou, Maurice Lemaître, Gil J Wolman. Dans ce petit espace, on y trouve dessin, peinture, collage, ouvrages et divers  documents ainsi que des vinyls de Maurice Lemaître. Non loin de là, nous pouvons entendre une œuvre sonore d’Henri Chopin. Avec ce « service minimum » lettriste, Beaubourg semble enfin  prendre en considération l’immense  Œuvre du Mouvement Lettriste longtemps ignoré. Encore frileux,  le musée parisien voit actuellement arriver du Macba (Barcelone)  un artiste génial et sensationnel. Croyez-moi c’est du feu de dieu. Il s’agit de Gil J Wolman (1929-1995). Cette grande et sublime exposition a  démarré depuis le 4 juin 2010 jusqu’au 9 janvier 2011. Je souhaite vivement aux deux commissaires de cette exposition (qui se prolongera la  même année à Porto), Frédéric Acquaviva, Bartomeu Mari, un succès bien mérité. 

Sur une oeuvre de Maurice Lemaître, « au-delà du déclic », et si vous prêtez attention , vous pouvez deviner  le visage de Jacques Spacagna avec une petite moustache. Ces deux artistes s’appréciaient.

 

                            redim1964audela14.jpg

                              Maurice Lemaître, « au-delà du déclic », 1964

 

 

Laisser un commentaire

 

Inachis Io |
Nomad'y Conte |
thezik |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | EL'KRéA
| Le pigment fertile
| Pluvinage artiste peintre